Peut-on me faire faire n’importe quoi en état d’hypnose ?

De nombreux mythes se sont construits autour de l’hypnose. La question de savoir si dans un état d’hypnose, l’individu se trouve sous le pouvoir du thérapeute et peut être amené à faire n’importe quoi revient souvent. Qu’en est-il réellement et quels sont les dangers de l’hypnose ?

L’hypnose : une thérapie ou un pouvoir ?

Souvent associée à l’usage d’un pouvoir occulte ou d’un pouvoir de domination sur l’esprit, l’hypnose est pourtant loin d’être une méthode mystique. Basée sur des fondements théoriques, c’est une thérapie à part entière où le patient garde une grande liberté. Le travail que le thérapeute va réaliser sur l’inconscient n’a qu’une moindre puissance, juste assez pour aider la personne traitée à modifier les comportements qui doivent être changés pour que sa vie s’améliore.

La technique de l’hypnose préconise également une thérapie où tout se fait par étape et de manière progressive. Avant d’intervenir sur le mental, le praticien va commencer avec des suggestions destinées à activer des réponses motrices et physiques. L’hypnose est ainsi loin d’être une magie ou un pouvoir qui agit sur le patient sans qu’il ait le moyen de lutter. C’est une méthode qui vise à accélérer le processus de changement souhaité et qui a pour intérêt de réduire l’effort de volonté que l’individu doit fournir afin d’arriver à cette modification de son attitude.

Le patient est-il totalement inconscient ?

Lors d’une séance d’hypnose, le sujet se trouve dans un état de relaxation profond, un état de transe. Cet état permet d’atténuer la volonté du conscient et de l’esprit critique afin de travailler sur les émotions ou sur certains souvenirs. Il est impossible pour le thérapeute de forcer son patient à faire quelque chose qui soit contraire à sa volonté. En effet, le cerveau possède des barrières de sécurité qui vont agir si les suggestions émises ne sont pas conformes aux valeurs morales ou aux désirs du sujet.

De même, si quelqu’un qui ne souhaite pas être hypnotisé est hypnotisé, il ne pourra pas atteindre l’état de transe qui permet d’accéder à l’inconscient. Donc, pour que l’hypnose soit efficace, il faut une réelle volonté de la part du patient. Il faut qu’il ait l’envie de changer son comportement.  L’état de modification de la conscience ne peut avoir un effet que s’il y a un accord mutuel entre le thérapeute et son patient. L’individu reste donc conscient de tout ce qui se passe malgré le flou qui l’envahit. L’hypnose n’induit pas un état de sommeil puisque si le sujet s’endort, la thérapie ne peut fonctionner. Il peut cependant arriver que le bien-être ressenti lors de la relaxation donne envie de dormir ou conduit à un état de sommeil léger.

Je vous souhaite l’unité.

Sylvie Tissier pour #www.therapieenhypnose.com

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s